JOSEPH-PHILORUM DULAC

Originaire de Sainte-Marie de Beauce, M. Dulac a vu le jour le 13 février 1902. Après des études au collège des Frères des Écoles chrétiennes, il étudie dans le domaine du commerce et des banques à l’Université Queen’s de Hamilton et à l’École des hautes études commerciales de Montréal.

Il obtient son premier emploi à la Banque nationale de Sainte-Marie alors, qu’il n’est âgé que de 16 ans. Après avoir œuvré dans différentes succursales de sa région, il devient gérant à Saint-Stanislas de Champlain en 1930, puis à Saint-Marc de Shawinigan, et enfin à la succursale d’Amos, dont il assure la gérance de 1940 à 1946.

M. Dulac, fort de l’esprit réputé d’entrepreneurship de sa Beauce natale, s’établit au sein de la communauté d’affaires d’Amos en 1946. Il devient en effet co-propriétaire de M & M Auto Parts inc., fondée en 1937 et qui opère un commerce de vente de pièces pour voitures et camions. Il deviendra l’unique propriétaire de l’entreprise en 1952, après avoir acquis quelques années d’expérience dans ce type de commerce.

Marié à Mme Albéa Clara Bolduc le 19 août 1932 et père de deux enfants, M. Dulac a été très actif dans la communauté amossoise. Homme d’affaires avisé, mélomane et sportif, il a été membre des Chevaliers de Colomb et de la Chambre de commerce d’Amos, et s’est impliqué activement en tant que président de la Ligue antituberculeuse et administrateur du Camp de santé de La Ferme au cours des années 1940.

Ses deux fils, Jean-Louis et Michel, ont aussi oeuvré aussi au sein de l’entreprise paternelle, dont ils deviendront respectivement président et vice-président, avant de passer à leur tour le flambeau à leurs propres fils : Jean (fils de Jean-Louis) et François (fils de Michel).

Après une vie marquée au sceau du dévouement et du travail acharné, M. Dulac est décédé à Amos en 1973, non sans avoir légué aux siens sa vision d’entrepreneur, sa confiance indéfectible envers la famille et une grande volonté de bâtisseur, dont il pourrait être fier en voyant le travail accompli aujourd’hui par sa relève.